25
Mai

Fin production des visières au C2MA


Le C2MA a produit en quelques semaines plus de 18000 visières à destination de nombreuses professions exposées au covid-19 et particulièrement au personnel sanitaire des hôpitaux, services d’urgence et EHPAD. Les montures des visières ont été réalisées d’abord par fabrication additive puis de manière plus intensive par injection moulage grâce à un moule adapté par CFO outillages.

Nous avons repris depuis quelques jours toutes nos activités de recherche et avons passé le relais de la production par transfert de notre moule à l’entreprise INJEK située dans le Vaucluse (Parc d’activités de Belle Croix – 170 Allée des entrepreneurs -84210 Venasque).Des commandes peuvent être prises auprès de cette société par téléphone (04 90 66 77 77) et par email (injek.france@groupe-sfg.com).

 

Le laboratoire C2MA d'IMT Mines Alès imprime des montures pour visières de protection par injection moulage et produit des bobines de fil polymères pour imprimantes 3D du réseau "Shield visières solidaires du Gard"

L’utilisation de visières peut compléter l’efficacité des masques et apporter des solutions pour limiter les risques en leur absence: «le masque n’est pas toujours suffisant, estime José-Marie  Lopez-Cuesta, directeur  du  C2MA, particulièrement  pour  les professions très exposées et au contact très proches du public ou des malades». La solution ? "Une visière qui protège la totalité du visage réalisée grâce à l’injection moulage ou l’impression 3D".

 

 

 

Produire 50 montures de visière par jour

Mobilisés autour de cet objectif, des personnels du C2MA, produisent par fabrication additive des montures de visières protectrices transparentes à partir des protocoles d’impression 3D développés notamment par des salariés de l’Usine Renault de Valladolid en Espagne et mis à disposition de la communauté des professionnels des plastiques et composites.

Avec son parc de machines FDM (dépôt de matière fondue) et SLS (frittage laser sélectif), IMT Mines Alès devrait pouvoir produire, grâce à ces deux technologies, au moins une cinquantaine de montures de visières par 24h.

 

Fournir des matières premières aux makers

Beaucoup de possesseurs d’imprimantes 3D, notamment des particuliers, s’investissent dans la production de matériel pour les personnels de santé comme en témoigne la « Réserve 3D » (https://3d.freerider-factory.fr/?fbclid=IwAR2StYUrzScGhfIirNg9lwRiCMUyB9...) et le groupe « Shield visière solidaire du Gard » (https://www.facebook.com/groups/520083912032794/)

Une de leurs difficultés aujourd’hui est de disposer de matières premières : films plastiques transparents de dimensions adaptées et bobines de fil polymère (principalement en PLA) deviennent des denrées rares pour toutes ces imprimantes 3D qui fonctionnent assidûment.
Disposant d’une ligne d’extrusion calibrée avec bobinage et d’une réserve significative de polymères en granulés, IMT Mines Alès va produire des bobines de fils de 1,75 mm de diamètre en PLA et ABS pour alimenter les producteurs de visières, notamment ceux du réseau « Shield Visière solidaire du Gard ». Le groupe, constitué d'une trentaine de bénévoles dont 26 makers répartis sur le Gard fabrique gratuitement des visières de protection pour les professionnels de santé mais aussi pour les professions en contact avec le public. Il coordonne les actions de prises en charge de demandes sur le département via sa page facebook, la répartition des fabrications via une carte interactive et la mise à disposition ou livraison des équipements. Le groupe a enregistré plus de 1200 commandes.

Contact :

Pour une commande de visières, cliquez -ici

IMT Mines Alès, C2MA : José-Marie Lopez-Cuesta - jose-marie.lopez-cuesta@mines-ales.fr
Shield Visière solidaire du Gard : Chrystel Toutain – chrystout1@gmail.com