L'Enseignement au Centre

DEUX départements ET UN MASTERE S.I.E.

Département « Environnement, Energie, Risques » - EER

Le département « Environnement, Energie, Risques » (EER) de l’Ecole des mines d’Alès forme des ingénieurs capables de répondre aux enjeux de transition écologique et énergétique et de maîtrise des risques majeurs. Au sein de cette formation une approche systémique est développée afin d’appréhender avec une vision globale les impacts environnementaux, les besoins et ressources énergétiques ainsi que les risques industriels et naturels. Le département EER offre deux spécialités, l’Option « Energie et Gestion Environnementale » (EGE) et l’Option « Risques et Crises » (RISC).

Contact: Evelyne TOURAUD, responsable du département "Environnement, Energie, Risque", Catherine BALIEU secrétariat

  • 1 - L’option Energie et Gestion Environnementale - EGE

permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances et de développer leurs compétences pour orienter des choix vers des systèmes de production et/ou de traitement performants ainsi que des filières énergétiques efficaces et respectueuses de l’environnement. Ainsi, les enseignements proposés recouvrent les disciplines suivantes :

  • La maîtrise des émissions polluantes industrielles,
  • L’évaluation environnementale (étude d’impact, analyse de cycle de vie),
  • La production et l’utilisation des énergies renouvelables (énergies éolienne, hydrolienne, hydraulique, solaire, biomasse, géothermie),
  • La valorisation énergétique des déchets,
  • Le stockage et la distribution de l’énergie (électricité et chaleur),
  • L’intégration énergétique des procédés et l’optimisation énergétique de systèmes industriels,
  • L’écologie industrielle territoriale.

Contact: Evelyne TOURAUD, responsable de l’Option "Energie et Gestion de l'Environnement". Tél: 04 66 78 27 12

  • 2 - L’option Risques et Crises - RISC

permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances et de développer leurs compétences dans la maîtrise des risques majeurs et la gestion de situations de crise. Ils sont à même d’identifier les enjeux et la vulnérabilité d’un territoire. Ainsi, les enseignements proposés recouvrent les disciplines suivantes :

  • Typologie des risques industriels et naturels,
  • Analyse des risques : approches déterministes et probabilistes,
  • Caractérisation et modélisation des phénomènes dangereux (incendie, explosion, phénomènes géotechniques et hydrologiques)
  • Maîtrise des risques techniques et organisationnels,
  • Gestion de crise (aide à la décision et communication de crise).

L’enseignement académique est complété par des projets en équipe où les étudiants sont confrontés à une problématique réelle et doivent proposer des solutions techniques et économiques viables.

A l’issue de la formation académique, les étudiants réalisent un projet de fin d’étude d’une durée de 6 mois en entreprise.

En termes de débouchés, les étudiants du Département EER sont recrutés par les bureaux d’étude en ingénierie, les industries, les collectivités locales, les assureurs industriels et/ou  l’administration. Ils sont employés en tant que:

  • Ingénieurs d’étude, ingénieur conseil
  • Consultant/expert,
  • Chef de projet,
  • Ingénieur d’affaire,
  • Ingénieur HSE
  • Ingénieur R & D.

50% des étudiants sont embauchés à l’issue de leur projet de fin d’études.

Les programmes d’enseignement sont consultables ici.

Semestre  (S8) et options EGE et RISC (S9-S10)

Département « INgenierie des Sous-sols et Exploitation des Ressources Minérales» - INSERM

Aujourd'hui comme hier, l’homme ne sait rien produire  qui ne sorte de la terre. Approvisionner l’humanité en ressources minérales et énergétiques est un défi technologique, numérique et sociétal, un enjeu majeur du développement durable.
Le sous-sol est aussi une véritable ressource pour l’aménagement du territoire. On parle désormais d’urbanisme et de stockage souterrain
Le département « Ingénierie du Sou sol et Exploitation des Ressources Minérales »  (ISERM) forme des ingénieurs pluridisciplinaires capables de relever les défis technologiques induits par l’approvisionnement en matières premières minérales et par l’aménagement du sous-sol.

Ils seront aussi capables d’intégrer les enjeux économiques, sociétaux et environnementaux, d’utiliser les nouvelles technologies numériques permettant de rendre les systèmes productifs plus intelligents et de participer à la transition énergétique en fournissant les matériaux utiles et nécessaires

Ils seront aptes à  assurer la responsabilité sur le plan commercial, financier, technique, managérial de toutes les activités sur un site de production, sur un chantier ou en bureau d’études dans le respect des règles Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement.

Cette formation couvre ainsi quatre secteurs d’activités :

  • L’industrie minérale, extractive et de première transformation : Pour lequel l’ingénieur sera amené à explorer, extraire et transformer les ressources naturelles, cela dans une démarche responsable, raisonnée et concertée.
  • Les ouvrages géotechniques : Pour lequel l’ingénieur sera apte   à maitriser les travaux nécessaires à l’aménagement durable du territoire et du sous-sol urbain.
  • Les réservoirs souterrains : Pour lequel l’ingénieur sera apte    à aménager ou à construire ces réservoirs en préservant le milieu naturel.
  • Les matières premières alternatives : Pour lequel l’ingénieur sera amené à produire des matières minérales recyclées et valorisées issus de l’économie circulaire

Contact: François MANNE, responsable du département, Laurence SOTTY secrétariat.

Modules semestre 8 (S8) et semestre 9 (S9)

Mastère Sécurité Industrielle et Environnement