Plateformes

Plateformes technologiques et plateformes de recherche

PAQMAN : Platform on Air Quality Management

SPARK : Recherche sur les risques

SIMULCRISE :Simulateur de gestion de Crise

ECHOTECH OCCITANIE: Ecotechnologie

PAQMAN

La Plateforme PAQMan apporte une réponse globale à la problématique de la gestion de la qualité de l’air par une approche transdisciplinaire en associant des compétences scientifiques et industrielles.

La plateforme propose et accompagne des projets de recherche et de développement innovants dans le domaine de la métrologie, du traitement et de l’évaluation des nuisances et des risques associés. De plus elle participe à l’accélération de la mise sur le marché de produits novateurs.

La plateforme PAQMan est co-financée par la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée (32776€), l’Union Européenne (FEDER, 411962€) et Véolia (30000€).

En savoir plus

SPARK

La plateforme a pour objectif de comprendre et modéliser les phénomènes accidentels liés aux risques industriels, en étudiant et proposant des solutions technologiques pour faire face et réduire les conséquences des phénomènes dangereux

en savoir plus

SIMULCRISE

Le simulateur de gestion de crise SIMULCRISE a été conçu par IMT Mines Alès pour entraîner industriels et institutionnels aux situations de crise. Quelles décisions prendre alors que les médias sont sur les dents et les habitants sous pression ? Faut-il évacuer ? Barrer des routes ? Comment protéger les habitations menacées ? C’est à vous de gérer la crise ! Ce jeu de simulationa pour but de sensibiliser le protagoniste, en l’installant au cœur du scénario.  Il  peut  ainsi mesurer  et  mieux appréhender le rôle qu’il peut tenir pour faciliter la gestion de la crise.

ECHOTECH OCCITANIE

La plateforme ECOTECH-OCCITANIE et plus particulièrement un des plateaux techniques (MESURPOL) de cette plateforme sans mur et multipartenaires prend en compte les activités de ERT et celles de EUREQUA.

Les Eco-technologies sont l’ensemble des technologies, procédés et produits qui visent à diminuer l’impact des activités humaines sur l’environnement. En font partie les technologies de prévention ou de réduction des pollutions, de traitement des pollutions, de production d’énergies et ressources alternatives, de mesure des pollutions.

La Plate-forme s’appuie sur cinq laboratoires de recherche, aux relations industrielles nombreuses et solides (INRA LBE, CIRAD BioWooEB, IRSTEA ITAP, EMA LGEI, IRSTEA G-Eau) et sur une Grande Ecole (Montpellier SupAgro). La plate-forme a bénéficié récemment d'aides du Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Occitanie (aides de 204 011 .14 € pour l'INRA, de 55 100 € pour l’Ecole des Mines d’Alès, de 59 568 € pour le Cirad).