Présentation du Centre

Le Centre de recherche LGEI (Laboratoire de Génie de l'Environnement Industriel),  fort de ses 50 chercheurs dont 23 enseignants-chercheurs, 12 techniciens et ingénieurs de recherche, 15 doctorants, développe des thématiques de recherche sur de vastes domaines comme le risque naturel et industriel, les pollutions olfactives, l'écologie industrielle et l'évolution des hydrosystèmes. Il a pour autre mission de former les élèves ingénieurs aux problématiques environnementales enseignées et ainsi de faire partager l'expérience scientifique et technique des équipes de recherche.

Deux équipes de recherche

  • EUREQUA : Etude des Risques et Qualité de l'air

  • ERT : Eau Ressource et Territoire

Deux départements d'enseignement

  • EER : Le département « Environnement, Energie, Risques »  de l’Ecole des mines d’Alès

forme des ingénieurs capables de répondre aux enjeux de transition écologique et énergétique et de maîtrise des risques majeurs. Au sein de cette formation une approche systémique est développée afin d’appréhender avec une vision globale les impacts environnementaux, les besoins et ressources énergétiques ainsi que les risques industriels et naturels. Le département EER offre deux spécialités, l’Option « Energie et Gestion Environnementale » (EGE) et l’Option « Risques et Crises » (RISC).

Contact: Pierre LAURET, responsable du département "Environnement, Energie, Risque", Catherine BALIEU secrétariat

  • ISERM : Cette formation couvre ainsi quatre secteurs d’activités :

L’industrie minérale, extractive et de première transformation : Pour lequel l’ingénieur sera amené à explorer, extraire et transformer les ressources naturelles, cela dans une démarche responsable, raisonnée et concertée.
Les ouvrages géotechniques : Pour lequel l’ingénieur sera apte   à maitriser les travaux nécessaires à l’aménagement durable du territoire et du sous-sol urbain.
Les réservoirs souterrains : Pour lequel l’ingénieur sera apte    à aménager ou à construire ces réservoirs en préservant le milieu naturel.
Les matières premières alternatives : Pour lequel l’ingénieur sera amené à produire des matières minérales recyclées et valorisées issus de l’économie circulaire

Contact: François MANNE, responsable du département,  Laurence SOTTY secrétariat.

Deux Ecoles Doctorales

  • GAIA : Université de Montpellier Biodiversité, agriculture, alimentation, environnement, terre, eau

  • Risques et Sociétés : Université de Nîmes et l'IMT Mines Alès

Nos plateformes technologiques et de recherche

  • SPARK : Recherche sur les risques

  • SIMULCRISESimulateur de gestion de crise

  • PAQMan : Platform on Air Quality Management

  • ECOTECH - Occitanie :

ESPACE DE VIE

ANCRAGE TERRITORIAL